Histoire et création d'un club par bernardino de carvalho


Licencié à l’USB 1969/1970 et 1970/1971 et très peu de matchs joués dû au nombre des joueurs, étant considérés comme étrangers, car la loi F.F.F. ne permettait que 2 joueurs étrangers par feuille de match.  Nous étions 5  joueurs au club USB concernés par cette loi, donc chaque dimanche 3, parmi nous, devraient se contenter de la touche.

 

A l’inverse,  Lusitanos  après sa création, considéré comme club étranger  ne pourra inscrire que deux licences joueurs français, (règle désormais supprimée pour l’exercice du football dans un club).

 

Mais dans la région nous étions nombreux  sans pouvoir jouer, alors…

  • Juillet 1971  j’ai décidé de ne plus signer ma licence à l’U.S.B. et ai commencé à réfléchir sur la possibilité de créer notre propre club afin de pouvoir  faire jouer  tous ces joueurs sans club.
  • Tout d’abord  chez  S. E. V. mon employeur de l’époque. J’ai abordé tout d’abord Mr. José Luis, je comptais sur son expérience dans le football et de la vie. Ensuite avec quelques amis une petite dizaine en tout, moi-même,  Laurentino  Rocha, Oscar Machado, Antonio Luis, José Souto,  Armindo Martins, Antonio Silva et quelques autres , nous avons décidé de commencer les démarches pour la création de notre association Sportive.
  • Après les vacances en septembre 1971  les démarches pour la naissance du club ont repris avec des nouveaux amis, Joaquim Baltarejo, Julio Neto,; Alvaro Carvalho,; José Cunha, Manuel Gomes, Alberto Oliveira,  Fernando Coelho, Americo Silva, Antonio Fernandes, Antonio Sousa, Francisco Maximo, Antonio Peixoto, Manuel Mendes,  et d’autres noms dont je n’ai pas souvenir mais qui ont participé directement ou indirectement.
  • Les premières réunions sont organisées par M. José Luis  qui, même si l’idée est partie de moi, est pour moi le principal  ouvrier. Sans son expérience  et  sa connaissance du football  rien n’aurait été possible : 
    • les courriers aux divers clubs Portugais, F.C. Porto,  Guimarâes  entre autres  afin de trouver de l’aide financière et matériel sportif mais sans succès, 
    • les démarches  ont été longues auprès du district pour la création d’un club avec un statut étranger, à la Mairie afin de nous fournir une aide et un terrain, cela a été très difficile, surtout avant que le club soit reconnu  officiellement.
  • Finalement après beaucoup d’insistance auprès du Maire M. Jarsaillon  et l’aide précieuse de Francisco Maximo très ancien dans la ville, enfin, le Pré d’Allonne ancienne version. Avec des arbustes et chardons, des taupes par centaine, les abreuvoirs des vaches en guise de douches. Il avait été abandonné après le départ des Américains, plus d’une dizaine d’années, il nous a été confié dans l’état, alors on a fait tout nous-mêmes, avec des pelles et pioches, manuellement sauf le nivèlement et compactage qui ont été réalisés avec des machines que j’ai moi-même apportées  de mon employeur, ainsi nous avons commencé à nous entrainer.
  • Pendant ce  temps d’autres amis sont venus participer et  appuyer nos démarches entre autres : Antonio Oliveira qui est devenu notre premier Président ; Antonio Barbosa,  Mateus Maximo, ; Daniel de Jesus , Alfredo Angeiras ;  Carlos  Cruz ;  Joao Sampaio ;  M. Manuel Fernandes  et son épouse la première dame à être associée du club,   Alexandre Moreira ; Antonio Teixeira,  José Cunha Pere ; José Franco ;  José Fernando Cunha ;   Antonio Carvalho,  Joaquim Correia  ; José Lopes  ; José Souto ; Adolfo Carvalho , Tony Hypolito ; Venancio Coelho ; Ramiro Correia ; José  Fernandes ;  José Costa ; José Vilaça e  cunhado Alfredo ; Rui Alves ; Didier ; Joao Correia ; Paulo ? ; Joao Correia, Domingos Rocha, Nélinho ; Luis Gomes ; Mario Gomes; Franklin ; Manuel Mendes  et  (Genro  ) ;  Vincent Santoro ; Luis Gonçalves ; (Bernard secrétaire) Antonio Santoro ; José Barbosa ; ils ne sont pas par ordre d’arrivée et j’en oublie mais ils seront ajoutés après recherche et que chacun se fasse connaître. Mes  excuses pour ceux dont les noms ne me viennent  pas à la mémoire,  à cause des dates diverses d’arrivée pendant  ses  43 années (peut-être faire des recherches pour actualiser la liste des noms oubliés ainsi les ajouter).
  • Après des dizaines des réunions dans le Bar Mickey  et dans des chambres de bonne, e 12 mars 72 notre travail à payer et notre CLUB  LUSTANOS est officialisé.
  • A partir de là il fallait  trouver les fonds parmi  nous, pour payer le loyer du premier bureau, (dans une chambre  au 13 rue de la Cordonnerie à Beaugency) et financer les  équipements,  tous les frais pour licences et assurances. Chacun a mis la main à la poche pour acheter les premiers jeux de maillots et payer sa  licence et son assurance.
  • Le combat continue, il nous fallait un local plus grand, car nous étions de plus en plus nombreux, on a commencé par faire des matchs amicaux, des tournois de six et les premières coupes. Septembre 1972, le championnat, enfin les matchs officiels, c’était la fête tous les dimanches des dizaines des voitures pour nous suivre en déplacement.
  • Avec beaucoup d’insistance auprès de la Mairie, il nous a été confié un local près de la piscine actuelle, un débarras et un local à charbon. Là beaucoup de travail à faire, mais beaucoup de  volontaires sont venus pour les travaux, pour créer une cuisine, une salle, un bureau, une salle de bain, on est resté jusqu’en 1979/80. L’espace était devenu trop petit, une nouvelle démarche a été faite auprès du Maire afin d’avoir plus grand. Avant mon départ pour le Portugal on a réussi à obtenir celui du Marais, beaucoup plus grand mais avec là aussi du travail, tout à refaire. Malheureusement je n’ai pas pu participer à l’ouvrage, mais comme je revenais chaque année j’ai pu voir une belle et grande salle, le nombre des joueurs et associés doublé, et là encore d’autres noms que je ne peux nommer, mais il faudra trouver tous ces noms, puisque et surtout il y a beaucoup de femmes qui ont participées à cette tâche.
  • Pendant ces 43 années  une dizaine de Présidents avec ses dirigeants et parmi eux des hommes exceptionnels, les associés  reconnaitront les  élus du passé et certains encore présents, des entraineurs et des joueurs par centaines et là aussi de très  bons, nous avons vécu  des moments de bonheur exceptionnel, mais aussi des moments moins bons, avec certaines défaites, des injustices commises par certains organismes envers le club, mais dans l’ensemble le bilan est positif, si on regarde la grandeur de notre club 43 ans après.
  • Même si j’ai toujours gardé le contact  et cela malgré la distance qui me sépare du club depuis 1980  je suis fier de ma modeste participation et de voir la grandeur sur tous les points de vue, d’une équipe de foot, le folklore que j’ai voulu créer en 1980 avant  mon départ, mais heureusement aujourd’hui en place, l’équipe élminine en place qu’elle bonne initiative, merci à tous pour ce travail accompli.

Mes remerciements aux femmes qui ont participé à cette œuvre.

 

Un mot aux jeunes à qui l’avenir appartient, le club a besoin de vous tous, engagez-vous, participez à la vie du club, faites participer vos amis du club ou en dehors du club, faites venir du monde, que ce soit dans le foot, dans le folklore, dans l’organisation du club  vous serez fières dans 20 ou 40 ans quand vous aurez vos enfants et  même petits enfants faisant partie du même club, tout comme nous tous depuis 1972, c’est tout simplement fabuleux.

 

J’aimerai  encore remercier tous les Présidents et leurs dirigeants respectifs, tous les responsables sportifs les accompagnateurs et tous ceux qui ont travaillé  dans le but de d’une seule cause la grandeur de LUSITANOS. Ils ont été et sont toujours nombreux, mais aussi à tous les joueurs qui ont porté notre maillot ils sont des centaines, certains très bons techniquement mais aussi moralement. J’ai vu passer par ce club beaucoup de bons amis dont malheureusement certains disparus, d’autres sans donner signe de vie mais habitant la région. Je fais appel à eux pour retrouver le chemin du club pour une belle rencontre.

 

Un remerciement très spécifique  à toutes les personnes,  dirigeants, joueurs, ne faisant pas partie de notre communauté (Portugaise bien qu’on soit tous égaux)  qui se sont engagés auprès de nous et nous ont encouragé et épaulé durant toutes ces années bénévolement. Ils nous ont aidé à créer une grande communauté  d’êtres humains et surtout des amis, du fond du cœur un grand Merci.

 

Étant donné mon éloignement depuis 1980  au  Portugal et maintenant Paris, mais sans jamais couper  le contact physique  avec le club, je n’ai pas suivi de très près et en détail tous les évènements. J’invite donc chacun de vous à se faire connaître afin de compléter  les noms manquants,  pour mieux faire connaître notre club aux présents et ceux à venir, et pourquoi pas donner envie à d’autres de venir agrandir  notre groupe afin d’être encore plus performants.

Bernardino CARVALHO